rêne


rêne

rêne [ rɛn ] n. f.
resne 1080; lat. pop. °retina, de retinere « retenir », class. retinaculum « lien »
Courroie, lanière fixée aux harnais de tête d'une bête de selle pour la diriger. bride, guide. Il « sauta dans son char, prit les rênes » (Flaubert). Ajuster les rênes, partager les rênes (en tenir une dans chaque main). Lâcher la rêne, les rênes; laisser flotter les rênes. Loc. fig. Lâcher les rênes : tout abandonner. Tenir, prendre les rênes d'une affaire, la diriger. ⊗ HOM. Reine, renne.

rêne nom féminin (latin populaire retina, du latin classique retinere, retenir) Courroie, chaînette ou corde reliant les deux anneaux du mors et qui sert à maintenir la tête du cheval afin de le conduire. ● rêne (difficultés) nom féminin (latin populaire retina, du latin classique retinere, retenir) Emploi Guide désigne la lanière de cuir qu'on attache au mors d'un cheval attelé pour le diriger. Pour un cheval monté, on parle de rêne. ● rêne (expressions) nom féminin (latin populaire retina, du latin classique retinere, retenir) Effet de rêne, effet obtenu par le cavalier en fonction de la direction selon laquelle il fait sentir l'action d'une rêne à son cheval. Longues rênes (ou guides), rênes tenues par un cavalier à pied pour effectuer des exercices de dressage. Tenir les rênes de quelque chose, prendre, avoir la direction de quelque chose. ● rêne (homonymes) nom féminin (latin populaire retina, du latin classique retinere, retenir) reine nom féminin renne nom masculinrêne (synonymes) nom féminin (latin populaire retina, du latin classique retinere, retenir) Courroie, chaînette ou corde reliant les deux anneaux du mors...
Synonymes :

René
(1841 - 1908) fonda avec é. Levassor la société Panhard et Levassor (1886), qui commercialisa la première voiture à essence (1891).
————————
René
(France-Albert) (né en 1935) homme d'état seychellois; président de la Rép. depuis 1977.

⇒RÊNE, subst. fém.
A. — Courroie fixée au mors d'une bête de selle et servant à guider ou à retenir l'animal. Rêne de bride, de mors, de filet; ajuster, partager, rassembler les rênes; laisser flotter, tenir court, tirer les rênes. Les seigneurs suzerains, appuyés sur leurs pages, Les rênes dans les mains, devançaient leurs coursiers (DELAVIGNE, Louis XI, 1832, I, 5, p. 19). Il l'aida à grimper sur le siège, lui arrangea une place avec sa couverture, puis les rênes d'une main, le fouet de l'autre: « Hue, Blanchette! » (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 166).
Fausse rêne. ,,Longe de cuir dont on se sert quelquefois pour forcer un cheval à plier l'encolure`` (LITTRÉ). Longues rênes. Rênes semblables à celle que l'on emploie pour diriger un cheval attelé, dont le cavalier se sert au lieu de longe pour faire travailler le cheval. (Dict. XXe s.).
Loc., arg., HIPP., vx. Prendre la troisième/la cinquième rêne. Saisir la crinière du cheval ou le pommeau de la selle pour se maintenir en équilibre sur sa monture. Attraper la cinquième rêne (...) de peur de tomber (RIGAUD, Dict. arg. mod., 1881, p. 99).
B. — P. métaph. ou au fig., au plur. Direction, contrôle. Tenir les rênes de l'État, du gouvernement, d'une entreprise. Depuis que M. le Préfet a pris les rênes de cette administration, si calomniée et si utile (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 353):
... M. Paul Reynaud (...) n'avait plus de prise sur les événements déchaînés. Pour ressaisir les rênes, il eût fallu s'arracher au tourbillon, passer en Afrique, tout reprendre à partir de là (...). Mais cela impliquait des mesures extrêmes...
DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 66.
Lâcher, relâcher les rênes (à qqc.). Abandonner le contrôle de quelque chose, laisser libre cours à quelque chose. Pour peu qu'il relâche les rênes à sa fantaisie, voilà son récit submergé par le pathos (MILOSZ, Amour. init., 1910, p. 174). Malgré toutes les interdictions, nous nous avancions de plus en plus loin. La mégère, qui escomptait « la grande affaire », lâchait les rênes, quitte à bloquer le mors d'un seul coup, au moment opportun (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 242).
REM. Rêner, verbe trans., vx. Assujettir à l'aide de rênes. Rêner un cheval (LITTRÉ). P. métaph. Maîtriser. Rêner sa chair cela valait-il tant d'effort, quand la satisfaire délivrerait son esprit de cette ignoble et lassante hantise? (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 42).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. reine, renne. Ac. 1694, 1718: resne; dep. 1740: rêne. Étymol. et Hist. a) Ca 1100 resne « courroie de la bride du cheval » (Roland, éd. J. Bédier, 1290); b) déb. XIVe s. fig. (Ovide moralisé, XIV, 2992, éd. C. de Boer t. 5 p. 85). Du lat. pop. retina, déverbal du lat. retinere « retenir » (cf. le lat. retinaculum « lien, corde, cordage, rêne »), cf. les corresp. rom.: ital. redina (XIVe s., TOMM.-BELL.), esp. rienda (dep. 1140, Cid, COR.), cat. regna (XIIIe s., ALC.-MOLL.), a. prov. regna (XIIe s., RAYN.), port. redea (XIIIe s., MACH.), v. aussi REW3 n ° 7261). Fréq. abs. littér.:278. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 458, b) 460; XXe s.: a) 268, b) 382. Bbg. QUEM. DDL t. 3.

rêne [ʀɛn] n. f.
ÉTYM. 1080, resne; du lat. pop. retina, du v. retinere « retenir », lat. class. retinaculum « lien ».
1 Chacune des courroies, des lanières fixées aux harnais de tête d'une bête de selle ( Bride, mors), et servant à diriger l'animal. Bride (spécialt), guide.REM. Selon Littré, « un cheval de selle a des rênes, un cheval de voiture a des guides » : en fait, rêne s'emploie aussi en parlant des bêtes attelées (→ Quadrige, cit.). — Rêne de bride, rêne de mors ou de filet. || Les rênes, et, collectivt, la rêne. || Ajuster les rênes, partager les rênes (en tenir une dans chaque main). || Lâcher la rêne, les rênes (→ Cheval, cit. 14; éperon, cit. 4). || Laisser flotter (cit. 9) les rênes. || « Sans frein d'acier ni rênes d'or » (→ Cavale, cit. 3).
1 Le suffète sauta dans son char, prit les rênes; les deux bêtes (…) montèrent au grand galop toute la voie des mappales (…)
Flaubert, Salammbô, VII.
Techn. || Fausse rêne : longe utilisée pour faire plier l'encolure au cheval.Longues rênes, semblables à celles qu'on emploie pour diriger un cheval attelé.
(1842). Loc. fam., en équit. Prendre la cinquième rêne : se raccrocher à la crinière de la monture, ou au pommeau de la selle.
2 (V. 1240). Littér. (« dans le style soutenu », Académie). Direction, gouvernement. || Les rênes de l'État (→ Assurer, cit. 65; indépendance, cit. 14).Tenir, prendre les rênes d'une affaire. Diriger, gouverner.
2 (…) il s'anime, et néanmoins il tient toujours en mains les rênes de son esprit pour le conduire sûrement et rapidement (…)
Mme de Staël, De l'Allemagne, I, XI.
3 Cette jeunesse incertaine en tout, aveugle et clairvoyante, ne fut comptée pour rien par des vieillards jaloux de garder les rênes de l'État dans leurs mains débiles (…)
Balzac, Ferragus, Pl., t. V, p. 25.
COMP. Enrêner.
HOM. Reine, renne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rené — rené …   Dictionnaire des rimes

  • rêne — rêne …   Dictionnaire des rimes

  • René — (born again, or reborn, in French) is a very common given name in French speaking countries. It comes from the Latin name Renatus. René is normally, originally only a masculine name (Renée being the feminine form). But in non Francophone… …   Wikipedia

  • Rene — René ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung des Namens 2 Namenstag 3 Varianten 4 Bekannte Namensträger/Namensträgerinnen 4.1 Vornamen …   Deutsch Wikipedia

  • Rene — can refer to: *René, a French given name derived from the Latin name Renatus *René Auberjonois, American character actor best known for his early 1980s role as Clayton Endicott III on the television show Benson and his role as Odo on Star Trek:… …   Wikipedia

  • Rene — René Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme René est un nom de localité notamment porté par : René, commune française, située dans le département de la Sarthe. Voir aussi Saint… …   Wikipédia en Français

  • René — Saltar a navegación, búsqueda René puede hacer referencia a: René, comuna de Sarthe (Francia). René Antoine Ferchault de Réaumur, físico francés. René Clair, director de cine francés. René Clément, director de cine francés. René Descartes,… …   Wikipedia Español

  • René — (Formen: Rene, Renée, Renatus) steht für: Vor und Nachnamen, siehe René (Name) den Namen der Gemeinde René in der französischen Region Pays de la Loire, siehe René (Sarthe) einen autobiografischen Roman François René de Chateaubriands, siehe René …   Deutsch Wikipedia

  • RENÉ II — (1451 1508) duc de Lorraine (1473 1508) et de Bar (1480 1508) Fils de Ferry de Vaudémont et petit fils par sa mère de René Ier, duc d’Anjou et de Lorraine, roi de Naples, René II succéda en 1473 à son cousin le duc de Lorraine Nicolas et… …   Encyclopédie Universelle

  • Rene II — René II  Cette page d’homonymie répertorie les différents souverains partageant un même nom. René II de Lorraine (1451 1508) René II de Rohan (? 1631) Ce document provient de « Ren%C3%A9 II ». Catégories : Homonymie dynastique | Homonymie …   Wikipédia en Français